En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et permettant de proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus. Ok

Astuces pour le repas de noël

partager
Ajouté le 12 déc. 2018 à 16:46

Noël arrive à grands pas, c’est la saison des fêtes, des cadeaux et surtout du dîner en famille et entre amis qui met tant de pression à de nombreux hôtes. La question du budget est celle qui préoccupe le plus, mais avant tout, respirez un bon coup et souvenez-vous que noël est censée être une période de joie, pas une démonstration de force. Vous pouvez toujours mettre les petits plats dans les grands et régaler vos invités et votre petite famille sans vous ruiner. Pour cela, nous vous proposons quelques astuces qui marchent à tous les coups !

Établissez un budget

C’est sans doute l’un des conseils que vous avez entendu le plus souvent, et à juste titre, puisque c’est toute la base d’un dîner de noël réussi sans avoir à faire souffrir votre portefeuille. Pour contrôler vos dépenses de noël, il faut que vous sachiez dès le départ le montant du budget que vous êtes en mesure d’allouer. Pour ce faire, prenez un cahier et un stylo et détaillez vos menus recette par recette.

Commencez par le commencement : établissez un budget maximal ainsi qu’une limite maximale. Mais ne soyez pas trop rigide non plus et prévoyez une petite marge pour les imprévus. Une fois que vous avez établi la somme que vous êtes en mesure de dépenser, planifiez vos menus. Sur le net, il y a de nombreux sites qui donnent des recettes avec les prix déjà indiqués, ce qui vous permet de tout planifier en détail. Si le plat dont vous avez rêvé coûte plus cher que prévu, vous pouvez toujours équilibrer le tout en choisissant des recettes à plus petits prix en entrée ou pour l’apéro.

Une fois que vous aurez vérifié et établi toutes les listes, vous pouvez passer aux achats. Petite astuce : acheter les denrées non périssables le plus tôt possible pour éviter l’augmentation des prix sur les produits les plus convoités à l’approche de noël.

Achetez malin

Certains plats sont incontournables à noël et leurs prix flambent aussi à cette occasion ! Mais pas de panique, vous pouvez éviter d’exploser votre budget en faisant des achats malins.

  • Remplacez le saumon par de la truite

Le saumon est un plat raffiné qui se prête bien aux fêtes de noël mais ce poisson peut revenir très cher, surtout si vous avez de nombreux invités à servir. Qu’à cela ne tienne, la truite est une excellente alternative qui a le même aspect que le saumon mais avec un goût beaucoup plus affiné. Ce poisson à la chair réduite en graisse est de plus parfait pour ceux qui font attention à leur ligne… Tout cela à petit prix !

  • Le crémant : le champagne bon plan !

Le champagne est la boisson des fêtes par excellence. Un bon repas de noël se doit d’être arrosé avec une flûte bien pétillante, mais voilà, le champagne de bonne qualité coûte cher et vous n’avez pas envie de vous rabattre sur une bouteille low cost qui n’a aucun goût. Si votre budget ne peut pas vous le permettre, optez pour les crémants de qualité qui sont tout aussi bons mais avec des prix plus doux.

En effet, les crémants sont produits de la même manière que le champagne : une seconde fermentation du vin en bouteille est effectuée grâce à des levures et du sucre afin d’entraîner l’effervescence. Vous pouvez ainsi choisir du pinot noir ou du chardonnay, ainsi qu’une multitude d’autres variétés : il y en a pour tous les goûts ! Pour 6 à 13€, vous pouvez obtenir des crémants produits avec une sélection de bons raisins, vinifiés et vieillis avec soin, ce qui offre des bulles complexes et marquées par leur terroir. Des crémants de cette catégorie peuvent tout à fait remplacer le champagne pour votre dîner de noël. Vous pourrez les boire pendant ou après le repas, ou en apéro. 

  • Le chapon détrône la dinde

Vous pouvez tout à fait faire l’impasse sur la traditionnelle dinde de noël et faire un repas digne de ce nom malgré tout. Pour ce faire, vous pouvez la remplacer par le chapon, qui reste d’ailleurs l’une des volailles préférées des français pour la fête de la nativité.

Le chapon est un jeune coq engraissé et castré, avec une chair au goût délicieux grâce à l’accumulation de graisse qui se dépose dans ses muscles. Pour profiter pleinement de son goût, il est conseillé de rôtir au four (farci ou non) mais certains préfèrent le pocher ou le braiser.

Pour 15€ en moyenne, vous pourrez trouver sur le marché du chapon élevé en plein air et alimenté selon le mode de production biologique pendant au moins 150 jours, pour un poids de 3kg, ce qui pourrait convenir à 6 ou 8 convives en moyenne.

Osez le pot commun

S’il y a bien un bon plan parfait pour économiser pour le repas de noël, c’est le pot commun. C’est une solution qui a l’avantage d’être plus conviviale et plus familiale puisque chaque invité est responsable d’un plat. Ainsi, le budget est plus doux pour tous les portefeuilles et il y a moins de pression.

Pour que le pot commun marche, il faut néanmoins prendre quelques précautions : un repas participatif ne signifie pas que vous allez vous reposer sur vos lauriers. Vous devez établir des listes détaillées et répartir les rôles de chacun en précisant les quantités nécessaires. Vous éviterez ainsi le gaspillage ou le risque de laisser certains convives sur leur faim.

Il faut également s’accorder sur l’entrée, le plat et le dessert pour garantir un mariage réussi des saveurs et une fois que le menu complet aura été décidé par tous, vous serez en mesure d’accorder les boissons comme il se doit. De ce côté aussi, il est possible d’alléger les dépenses en établissant une petite liste de boissons à apporter pour chaque convive et en achetant des produits de bonne qualité mais à prix doux (crémants, vins locaux,…).

Ne rate plus les tops bons plans en suivant la page Facebook de Moins-depenser