En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et permettant de proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus. Ok

Les cryptomonnaies pour les nuls

partager
Ajouté le 26 juin 2018 à 11:42

Aujourd'hui, on entend de plus en plus parler de "cryptomonnaie", de "bitcoin", de "litecoin", et de toutes sortes de "machin-coin". Mais malgré le fait que ces monnaies dites "numériques" sont désormais très populaires, beaucoup d'entre nous ne savent pas encore d'où ça vient, et comment ça fonctionne vraiment, si l'on peut les toucher ou pas… Bref, pour répondre à la plupart de vos interrogations, voici un petit tour d'horizon de ce qui pourrait un jour, qui sait, remplacer la monnaie classique

Toutes les informations ci-dessous sont issues de Barocrypto, notre site dédié aux cryptomonnaies qui vous plongera dans cet univers fascinant des monnaies numériques. Vous y trouverez des pages dédiées à chaque cryptomonnaie, un glossaire pour se familiariser avec le jargon crypto, sans oublier l'incontournable foire aux questions qui répond aux interrogations les plus courantes. Barocrypto suit de près le moindre évènement du monde crypto, afin de vous offrir les actualités les plus chaudes que ce soient concernant l'évolution de Bitcoin ou autres monnaies, l'intégration des cryptomonnaies dans la vie quotidienne, les nouvelles lois concernant l'utilisation des monnaies numériques … (accessoirement, votre serviteur sur Moins-depenser.com est aussi le développeur du site).

Cryptomonnaie, kézako ?

Pour bien définir ce qu'est une cryptomonnaie, le mieux avant toute chose est de décortiquer le mot en question. Il est composé de "crypto" et de "monnaie", les cryptomonnaies sont donc des monnaies cryptographiques, des monnaies qui reposent sur le principe de la cryptographie. En d'autres termes, les inventeurs de ces monnaies modernes ont cherché à créer un moyen de paiement garantissant à la fois la confidentialité et l'authenticité, qui sont les maîtres mots de la cryptographie.

Les cryptomonnaies sont très différentes des monnaies classiques (appelées FIAT) comme le dollar ou l'euro, car elles sont dématérialisées, c'est-à-dire non palpables à la main. On parle d'ailleurs de monnaies "virtuelles" étant donné qu'elles transitent exclusivement sur un réseau informatique de nature décentralisée (sans serveur central) que l'on appelle la blockchain (un serveur = un ordinateur, en gros).

 

Ainsi, si le dollar est par exemple géré par la banque centrale américaine ou l'euro par la banque centrale européenne, les cryptomonnaies elles, ne reposent pas ni sur une banque ni sur une autre entité centrale. Ce sont tous les utilisateurs du réseau qui gèrent ensemble les monnaies numériques, et cela, par "consensus". Les cryptomonnaies s'échangent directement en P2P (peer-to-peer), c'est-à-dire d'ordinateur à ordinateur, de personne à personne sans passer par un intermédiaire.

Si une banque centrale émet les billets et les pièces de monnaie, rien de tout cela n'existe dans l'univers des cryptomonnaies. Vous n'aurez donc pas la possibilité de mettre des "pièces" cryptos dans vos poches, puisqu'elles ne sortent pas du réseau informatique, en étant plutôt stockées dans ce que l'on appelle des "portefeuilles numériques" ou tout simplement "wallet". Ces portefeuilles d'un nouveau genre sont hébergés sur des plateformes dédiées aux cryptomonnaies, comme par exemple Coinbase.

Bitcoin et compagnie !

L'histoire des cryptomonnaies remonte en 1998 où un ingénieur informatique dénommé Wei Dai a inventé un outil de transaction anonyme baptisée "b-money". Ce dernier n'ayant pas intéressé beaucoup de monde, un autre expert en informatique a décidé de prendre le relais 10 ans plus tard, en créant en 2009 le fameux Bitcoin. Si son inventeur reste jusqu'à aujourd'hui anonyme, caché derrière le pseudo "Satoshi Nakamoto", le Bitcoin lui n'a pas mis longtemps pour susciter l'intérêt du monde entier.

Le Bitcoin étant devenu une monnaie efficace pour réaliser des transactions sécurisées et à moindre coût, il a inspiré d'autres développeurs à créer des monnaies basées sur la même technologie blockchain. On les appelle des monnaies alternatives ou "altcoins", dont les plus connues sont l'Ethereum, le Litecoin ou encore le Ripple.

Certains de ses altcoins sont presque identiques à la cryptomonnaie "principale" Bitcoin et sont exclusivement utilisés comme paiement alternatif, comme par exemple le Litecoin ou le Bitcoin Cash. Tandis que d'autres monnaies présentent d'autres fonctionnalités en plus, comme l'Ethereum, le Ripple ou encore le Neo.

Depuis 2017, les cryptomonnaies poussent comme des champignons (Il existe aujourd'hui plus de 1 500 monnaies différentes répertoriées sur le site CoinMarketCap !!) ce qui fait qu'il est aujourd'hui difficile de toutes les lister. Mais ce que l'on peut dire, c'est que la majorité des nouvelles monnaies sont vouées à l'échec, destinées à disparaître peu de temps après leur lancement. Seules les altcoins avec des arguments solides (comme des fonctionnalités innovantes) peuvent espérer un jour concurrencer les cryptomonnaies du top 10.

À quoi servent les cryptomonnaies ?

Comme on l'a dit un peu plus haut, les cryptomonnaies sont utilisées comme moyen de paiement alternatif aux monnaies fiduciaires. Vous pouvez dans certains cas faire vos achats en ligne en payant par Bitcoin, payer vos factures, ou encore payer les services d'un prestataire en lui envoyant des BTC sur son wallet… Les cryptomonnaies ne sont pas comparables aux dollars ou aux euros, mais le nombre de sites e-commerces acceptant les devises numériques et plus particulièrement le Bitcoin augmente de jour en jour.

Par ailleurs, le Bitcoin, l'Ethereum et les autres servent aussi en tant que produits d'investissement et de placement financier à part entière, et c'est pour cela qu'on les appelle également des "actifs numériques". Le Bitcoin est l'actif numérique qui suscite le plus d'intérêt chez les investisseurs et il est même souvent comparé à l'or ; on le qualifie d'ailleurs d'or 2.0. Chacun peut ainsi "trader" des cryptomonnaies (faire des bénéfices en jouant avec les écarts de cours) en passant par des sites web spécialisés pour cela que l'on appelle des "exchanges" (Kraken, Binance, Bittrex…).

Les monnaies numériques permettent aussi à leurs possesseurs de financer le lancement et le développement de projets liés aux cryptomonnaies, et cela, en participant à des levées de fonds particulières que l'on appelle Initial Coin Offering ou ICO. Vous pouvez en apprendre plus sur ces levées de fonds en cryptomonnaies sur la rubrique dédiée de notre site Barocrypto.com.

Alors, si vous commencez à être fasciné par le Bitcoin et la blockchain, n'hésitez pas à y faire un tour !

Ne rate plus les tops bons plans en suivant la page Facebook de Moins-depenser