En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et permettant de proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus. Ok

Changer son poêle à pellets soi-même pour faire des économies

partager
Ajouté le 12 juil. 2018 à 14:36

Vous désirez avoir chaud sans pour autant dépenser toutes vos économies dans le chauffage ? Il est temps de changer votre système de chauffage pour opter pour un poêle à pellets. Très apprécié par les Français, ce type de poêle est à la fois très performant et utilise une source d'énergie renouvelable ! On vous explique tout sur les poeles a pellets et leur installation.

Qu'est-ce qu'un poêle à pellets ?

Le poêle à pellets est également appelé poêle à granulés. Ce chauffage à combustion fonctionne avec une matière issue du recyclage et des déchets non utilisés par l'industrie du bois. Il existe une grande différence entre poêle à pellets et poêle à bois. Le bois nécessite un stockage des bûches et produit une grande quantité de cendres. De plus, le poêle à bois ne peut pas être réglé pour atteindre une température adéquate ou pour s'adapter aux horaires.

Les avantages d'un poêle à pellets

En faisant le choix de ce type de chauffage, vous bénéficiez des avantages suivants :

- La performance de ces appareils dernière génération. Véritable bon plan pour faire des économies, le poêle à pellets offre un bon rapport entre rendement et coût. Optez pour un appareil qui se règle afin d'obtenir le débit de granulé adéquat et de ne pas chauffer la maison inutilement.

- La petite quantité de résidus induit un moindre besoin de ramonage des conduits. La combustion des pellets est plus complète que celle du bois.

- Vous pouvez chauffer une ou plusieurs pièces de votre habitation en utilisant des conduits supplémentaires.

- Les granulés ou pellets sont conçus à partir de sciures sans aucun additif. Les copeaux sont compressés sous l'action d'une pression très puissante et ne nécessite pas le liant ou de colle synthétique.

- L'autonomie importante qui assure un chauffage durant 3 ou 4 jours sans avoir besoin de recharger le réservoir.

Quelques règles à vérifier avant d'installer un poêle à pellets

Avant de vous lancer dans l'installation de votre poêle, il est primordial de respecter quelques règles fondamentales :

- Vous ne pouvez pas installer le poêle directement contre le mur. Il est indispensable de laisser un espace pour que la ventilation puisse être efficace et que la chaleur ne soit pas impactante pour votre mur. Il faut respecter une distance d'au moins 30 cm pour obtenir une combustion correcte.

- Le conduit de cheminée doit être aux normes pour ne pas risquer d'être sujet au refoulement de monoxyde de carbone. Il doit aussi être vertical. Si aucun conduit vertical n'est installable, il est possible de créer une installation d'un poêle à étanche à conduit ventouse dirigée vers le mur proche. En revanche cette installation ne doit pas être choisie si le poêle à pellets n'est pas totalement étanche. Il est primordial de ne pas négliger cette donnée, car les conséquences peuvent être très graves.

- Vérifiez aussi l'arrivée d'air afin d'assurer un bon tirage, mais aussi pour éviter de ne pas subir le monoxyde de carbone.

Bien choisir son poêle à pellets

L'avantage d'installer vous-même votre poêle à pellets est que vous pourrez également sélectionner le modèle de poêle qui vous intéresse le plus. C'est aussi l'occasion de faire marcher la concurrence et de profiter des bons plans sur Internet. Si vous n'êtes pas pressé pour acheter votre poêle, guettez les bonnes affaires et attendez les promotions régulières.

Acheter son poêle sur un site réputé

On ne fait pas confiance à n'importe qui sur Internet ! Alors si vous décidez d'acheter votre matériel sur un site, assurez-vous qu'il est sérieux et qu'il vous accompagnera avec un service après-vente consciencieux. N'hésitez pas à consulter les avis sur les forums et à comparer les offres entre les différentes boutiques.

Sélectionner le type de poêle à pellets

Vous aurez le choix entre plusieurs types de poêles à pellets et vous pourrez ainsi choisir celui qui répond à vos attentes et correspond à votre budget :

- Le poêle à convection naturelle ou rayonnement :

Il ne fait pas recours à une ventilation. La matière se consume simplement. Ce modèle de poêle est assez économique, mais il n'est pas recommandé de le choisir si vous voulez choisir plusieurs pièces de la maison. En revanche, si vous choisissez le poêle à pellets uniquement pour concentrer la chaleur dans une pièce unique, il est parfait pour vous.

- Le poêle à ventilation :

Ce poêle utilise une ventilation qui souffle la chaleur. La diffusion est plus efficace et provoque une chaleur plus uniforme. Le poêle à ventilation est très apprécié pour sa consommation d'énergie est restreinte.

- Le poêle canalisable :

Sélectionnez ce type de poêle pour diffuser la chaleur dans plusieurs pièces de la maison. Le poêle est relié à une ventilation et plusieurs conduits qui transportent la chaleur dans les autres pièces.

Pourquoi et comment installer votre poêle à pellets vous-même ?

L'installation de votre poêle par un professionnel implique un coût très important et qu'il est possible d'économiser en respectant quelques règles fondamentales. Installer vous-même le poêle vous fera gagner la main-d'oeuvre et le déplacement. Avant tout voici quelques informations à suivre pour bien installer votre poêle à pellets :

- Vérifier que la pièce peut accueillir un poêle à pellets. Il ne doit s'agir ni d'une chambre ni d'une salle de bains.

- S'assurer que le conduit de fumée est utilisable. Si ce n'est pas le cas, il faut le réhabiliter et le mettre aux normes NF DTU 24.1. Si le conduit n'est pas conforme, vous risquez de graves dangers pour votre santé.

- Faire dépasser le conduit de fumée de 40 cm du faîtage de votre toit.

- Choisir l'emplacement en prenant garde que le poêle à pellets soit bien relié à une alimentation électrique liée à la terre de 230V/50Hz.

- Vérifier la capacité de charge de votre sol, car l'appareil peut être lourd qui peut altérer les matériaux.

- Veiller à un apport d'air frais régulier.

- Installer ensuite votre poêle à pellets et relier convenablement l'ensemble des pièces.

N'hésitez pas à consulter un professionnel ou à suivre les indications de votre manuel d'installation pour être assuré que votre poêle est totalement conforme.

Ne rate plus les tops bons plans en suivant la page Facebook de Moins-depenser

Commenter

Pour participer tu dois être inscrit.